En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

De beaux romans

Par MARIE-CHRISTINE BRUYAS, publié le lundi 14 septembre 2020 14:12 - Mis à jour le lundi 14 septembre 2020 14:17
indien.jpg

De beaux romans

 

Des beaux romans aux thèmes variés vous sont proposés au CDI du collège. Nous allons remonter le temps en commençant par un roman qui se déroule dans la dernière moitié du XIXième siècle aux USA.

Le dernier de la plaine de Nathalie Bernard :

Ouest américain, Décembre 1861, Le clan des Noconis ( comanches ) est massacré par des rangers, Kwana et son frère Pecos échappent à cette tuerie en fuyant ; leur mère , une blanche aux yeux bleus, enlevée dans sa jeunesse est emmenée avec sa fille par les soldats. Les deux frères errent dans les grandes plaines à la recherche d’une tribu indienne qui pourrait les accueillir mais Pecos meurt. Kwana trouve enfin refuge chez une tribu comanche mais ce dernier doit faire ses preuves et se plie aux épreuves initiatiques pour devenir un homme, selon les rites indiens. Il se fait des amis,fonde une famille et deviendra le dernier chef comanche qui donnera du fil à retordre aux blancs. Il tentera de sauver son peuple, sa culture, ses rites mais malheureusement les blancs l’emporteront avec l’extension du chemin de fer vers l’Ouest, la colonisation des terres par des fermiers avides, la mise à mort des bisons et des chevaux : symboles de ces peuples indiens. Son peuple sera le dernier à intégrer une réserve indienne, bien loin de son désir de liberté et de grands espaces. Ce roman est tiré d’une histoire vraie, il nous apprend beaucoup sur la vie quotidienne des indiens, leurs valeurs, la relation qu’ils entretiennent avec dame nature mais aussi sur la rapacité des blancs par rapport à l’acquisition des terres, sur la cruauté de ces derniers envers non seulement les guerriers mais aussi les familles : un bon indien est un indien mort, sur les chevaux et les bisons qu’il faut trucider car un bison mort, c’est un indien affamé ; un cheval tué, c’est le compagnon qui disparaît. Pour les passionnés des grands espaces, des western que désormais vous ne regarderez plus du même œil.

 

Hôtel Castellana de Ruta Sepetys : Espagne, 1957, Daniel Matheson, jeune hispano-américain accompagne ses parents lors d’un voyage à Madrid. Ils descendent au luxueux hôtel Castellana. Son père vient pour affaires avec le gouvernement de Franco, sa mère revient et redécouvre son pays d’origine. Daniel, passionné de photographie part à la découverte de Madrid. A l’hôtel, il fait la connaissance d’Anna, simple employée qui est chargée de s’occuper des moindres désirs de cette riche famille américaine. Daniel tente de nouer le contact avec cette jeune fille mais sous la dictature franquiste, il ne fait pas bon trop questionner et parler. Le jeune américain va découvrir de lourds secrets qui concernent sa famille ainsi que celle d’Anna mais aussi qui touchent le gouvernement en place et sa politique nataliste, l’omerta va peu à peu éclater. Ce roman nous fait découvrir tout un pan de l’histoire de l’Espagne du XXième siècle, du gouvernement en place et de sa politique intransigeante envers les perdants de la guerre d’Espagne et de leurs enfants mais aussi de la religion qui pèse de tout son poids sur le système scolaire mais aussi sur la société et les femmes plus particulièrement, A lire absolument en classe de troisième. L’auteur a fait des recherches historiques durant huit longues années avant d’ écrire son récit.

 

Moon brothers de Sarah Crossan :  Ed, jeune adulte est en prison au Texas, condamné à la peine de mort pour le meurtre d’un policier. Il clame son innocence et attend son exécution dans le couloir de la mort. Son frère Joe vient le rejoindre pour le soutenir et affronter avec lui, les dernières semaines. Ils se remémorent les bons moments passés en famille avant que cette dernière n’éclate, se souviennent des coups durs, du manque d’argent. L’espoir semble renaître lorsqu’un nouvel avocat se présente pour le défendre. Ed va t il s’en sortir ?

Un très beau roman sur le système judiciaire américain et ses défaillances, sur la remise en question lors d’erreur judiciaire et sur le fonctionnement d’une prison de haute sécurité aux USA. Un roman avec des chapitres courts, écrit comme un poème. Pour les bons lecteurs de 4ième et 3ième.

 

Ciao Bianca de Vincent Villeminot :

Matthieu n’a plus aucune relation avec sa mère après une énième dispute ainsi qu’avec son frère et sa sœur par ricochet. Sa tante le contacte pour lui faire part du décès de sa mère et des instructions données par cette dernière avant de mourir. Aller l’enterrer dans son village natal en Sardaigne avec les jumeaux. Ce qui commence comme un fardeau pour Matthieu va se transformer en road movie avec Lena et Gavi. Ses « vacances italiennes » vont permettre à tous les trois, de resserrer les liens familiaux, ce qu’espérait Bianca. Un roman magnifique sur le deuil, l’absence mais surtout une ode à la vie au travers de ce voyage initiatique de ces trois enfants sur les terres sardes. 4ièmes et 3ièmes et éventuellement très bons lecteurs de 5ièmes.