Happy Culture

Un talent monstre

Par SEVERINE LEMOINE, publié le lundi 29 novembre 2021 19:43 - Mis à jour le lundi 29 novembre 2021 21:53
01_EnCoursJeEstUnMonstre2 copie.jpg
Personnages de fiction ou artistes marginaux, ils nous invitent à poser un regard différent sur celles et ceux qui s'éloignent de la norme...

                          « Tosquelles et moi n’avons jamais trop aimé le terme d’hôpital psychiatrique… Nous préférons celui d’asile, un endroit où on met à l’abri de la folie du monde… »

                                            Didier Daeninckx, Caché dans la maison des fous, 2015

 

En accueillant aliénés et marginaux à l’asile de Saint-Alban durant les années 1940-1950, les psychiatres François Tosquelles et Lucien Bonnafé se doutaient-ils que, quelques décennies plus tard, les œuvres de leurs patients seraient accrochées au musée ? Grâce à la persévérance du peintre Jean Dubuffet, les étranges sculptures en bois d’Auguste Forestier et les toiles brodées de Marguerite Sirvins font vibrer les visiteurs de la Collection de l’Art Brut à Lausanne. Prisonniers, aliénés, personnes vivant en marge de la société voire rejetées par elle… les artistes dont les œuvres sont ici exposées n’avaient pas conscience de produire une œuvre.Entre art et folie, leurs créations -dessins, tissus, assemblages de morceaux de vaisselle ou de coquillages, collages, sculptures… nous questionnent, nous dérangent, nous interpellent.

Collection de l’Art Brut et Cinquième Biennale de l’Art Brut sur le thème des croyances (17 décembre 2021-1ermai 2022, ateliers pour les enfants et visites guidées), Lausanne, Suisse, entrée gratuite le 1er samedi du mois.

Un autre musée de Lausanne met l’Art Brut à l’honneur : le tout récent Musée cantonal des beaux-arts invite en effet à parcourir l’œuvre d’Aloïse Corbaz, artiste qui passa la plus grande partie de sa vie à l’hôpital psychiatrique. Des premiers dessins réalisés à la mine de plomb dans ses cahiers d'écolière aux grands rouleaux mesurant plusieurs mètres, l’imaginaire coloré, émouvant, festif d’Aloïse se découvre à travers une cinquantaine d’œuvres évoquant de joyeuses figures féminines.

Exposition « Aloïse Corbaz, la folie papivore », jusqu’au 23 janvier 2022, Musée cantonal des beaux-arts, Lausanne, entrée gratuite le 1er samedi du mois.

Personnages fictionnels et non personnes réelles, ils furent, eux aussi, considérés comme des monstres : créatures mythologiquesrobots géants, êtres humains modifiés, création du docteur Frankenstein, Dracula... au-delà de la fascination ou de la répulsion qu’ils inspirent, ils nous font réfléchir à notre propre humanité. En exposant les œuvres de Laurent Durieux et de Benjamin Lacombe à travers une scénographie monumentale inspirée des cirques du XIXème siècle, la Maison d’Ailleurs nous invite à poser un regard différent sur le monstre… et à revenir à son sens originel, celui de son étymologie latine : personne qui montre, qui révèle.

Exposition « Je est un monstre », jusqu’au 9 janvier 2022, Maison d’Ailleurs (musée consacré à l’utopie et à la science-fiction), Yverdon, Suisse.