En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

8 Mai 1945

Par MARIE-CHRISTINE BRUYAS, publié le vendredi 8 mai 2020 09:32 - Mis à jour le vendredi 8 mai 2020 09:57
Musée_de_la_rédition_L'Union (1).jpg

Pour beaucoup de monde, le 8 Mai 1945 est la fin de la seconde guerre mondiale or il ne s'agit que de la fin de la guerre sur le territoire européen avec la capitulation de l'Allemagne.

Une première capitulation fut signée à Reims le 7 Mai 1945 mais Staline, maître de Berlin exigea que cette dernière soit signée dans la ville moribonde de Berlin, capitale symbolique du Reich. Côté allemand, ce furent les amiraux: Keittel, Von friedburg et le général Stumpff, côté alliés, ce furent: Joukov pour la Russie, Tedder pour l'Angleterre, Spaatz pour les américains et De Lattre de Tassigny pour la France; le 8 Mai 1945 la capitulation allemande arrêta donc  la guerre sur le sol européen. 

Mais américains, australiens continuaient à se battre en Asie et sur le Pacifique contre le Japon. Les russes rompent le pacte de neutralité qui les liaient aux japonais ( signé en 1941 ) et envahissent la Mandchourie et se dirigent vers la Corée, territoire occupé par les nippons. Les américains déversent sur ordre de Truman( président américain), les bombes atomiques sur les villes d' Hiroshima ( 6 Août 1945 ) et  Nagasaki ( 9 Août 1945 ).  L'empereur Hirihito annonce par radio à son peuple la reddition du Japon. Le Japon est dès lors occupé par les forces armées alliées et le 2 Septembre 1945, le Japon signe la capitulation sur le cuirassé américain: Uss Missouri, dans la baie de Tokyo. 

 Cette guerre  entraîna la mort de 50 à 70 millions d'individus dans le monde, l'URSS et la Pologne furent les deux états qui payèrent le plus lourd tribu en hommes( militaires et civils).

URSS:  13.600.000 militaires, 7.500.000 civils

Pologne: militaires:120.000 civils: 5.300.000 civils

Cette guerre au contraire de la première guerre mondiale toucha largement les civils  par des bombardements entre autres incendiaires de villes ( Coventry, Dresde ), de bombardements atomiques ( Hiroshima, Nagasaki ), par des massacres perpétrés sur des villages ( Oradour sur Glane ), et sur l'extermination de  plus de 5 millions de Juifs, tsiganes, handicapés mentaux, homosexuels dans les camps de la mort.