En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Balade en Moyen Age

Par MARIE-CHRISTINE BRUYAS, publié le mardi 12 mai 2020 10:15 - Mis à jour le mercredi 13 mai 2020 18:09
chateau des allymes.jpg

Je vous propose, toujours au sein de notre département, une balade avec pour thème: le Moyen Age. Nous commencerons par la cité de  Pérouges. Située sur une colline, elle domine la plaine du Rhône. Elle est enfermée dans sa double enceinte de remparts du Moyen Age. On déambule dans ses ruelles tortueuses et  constituées de galets. Tout au long de notre périple, des demeures nous rappellent cette époque. Cette cité fut longtemps disputée entre souverains de Savoie et du Dauphiné. Lors du rattachement de la Bresse et du Bugey à la France( 1601 ), elle devint une cité prospère de tisserands puis elle tomba petit à petit dans l'oubli. Je vous propose d'aller faire un tour sur la place principale du village, là trône un tilleul planté en 1792. C'est l'arbre de la Liberté, beaucoup furent plantés à l'époque de la Révolution pour annoncer au peuple qu' une nouvelle ère commençait.

 Continuons notre périple en direction d'Ambérieu en Bugey, là deux sites s'offrent à nous: le château des Allymes et l' abbaye d'Ambronay.

Le château des Allymes: la plaine de l'Ain au XIV ième siècle ne faisait pas partie du royaume de France. Ces terres étaient âprement disputées entre les comtes de Savoie et ceux du Viennois. En 1305, chacun fit construire une forteresse, l'une et l'autre se défiant durant plusieurs années. La forteresse de Luisandre ne résistera pas à l'abandon et deviendra ruine, celle des Allymes nous domine toujours. Cette ancienne place forte perchée sur les contreforts du Bugey, est visible depuis l'autoroute lorsque vous effectuez votre voyage de retour Lyon Genève. Elle se visite et du haut de sa terrasse médiévale, vous pourrez observer les vastes panoramas qui l'entourent.

L'abbaye d'Ambronay: d'origine bénédictine, elle fut fondée au IX ième siècle après J.Christ par un chevalier de Charlemagne: Barnard de Romans. Située aux confins entre duché de Savoie et du Dauphiné, elle fut une abbaye défensive, plusieurs fois abîmée lors des guerres, elle fut de nombre fois remaniée. Cette abbaye avait la particularité de ne dépendre que de la Papauté,ce qui lui assurait une grande indépendance, elle possédait un vaste domaine, était riche et attisait la convoitise des roitelets locaux.  Après les guerres de Savoie, elle retrouve son lustre mais pour peu d'années car les guerres de Religions pointent leurs nez. Lors du rattachement à la France, elle devient abbaye royale.  Elle subit les outrages de la Révolution et servit de prison en 1790, avant d'être vendue comme bien national aux particuliers. Cette abbaye de style gothique se compose  à l'heure actuelle d'une église, d'une salle capitulaire et du cloître. Elle se visite et chaque année un festival baroque se joue dans ses murs.

Pour finir notre balade entre terres Savoyardes et Dauphinoises du Moyen Age, je vous incite à visiter le chantier du château médiéval et de sa cité de Montcornelles. Le projet débute en 2012, le site d'Aranc est  entériné, en 2017 le permis de construire est déposé, en 2018 le chantier débute. Ce site ouvert au public permet de découvrir de manière pédagogique, comment une cité médiévale pouvait se construire à cette époque. On y découvre les corps de métiers , mais aussi les matériaux utilisés, les unités de mesure employées, les modes de calcul ainsi que les instruments. C'est un lieu particulièrement attractif pour les enfants bien sûr mais aussi pour les grands enfants que nous sommes.  Bonne visite