Nouveaux romans au CDI en Mai

Par MARIE-CHRISTINE BRUYAS, publié le vendredi 30 avril 2021 15:15 - Mis à jour le vendredi 30 avril 2021 15:21
dresde.jpg

Vous avez trouvé sur le site du collège, les documentaires achetés par le CDI et qui seront bientôt présents sur les présentoirs du CDI, aujourd'hui c'est le tour des romans.

 

L'adieu à la femme sauvage d'Henri Coulonges : Johanna et son amie Hella sont au cirque, un soir d'hiver de 1945. Soudain, les sirènes retentissent, un nouveau bombardement anglo- américain sur la ville de Dresde( Allemagne). La ville est pilonnée, incendiée, les deux fillettes doivent retourner, coûte que coûte dans leur quartier et retrouver les leurs mais Hella n'y parviendra jamais, Johanna trouvera sa mère, en état de choc et prostrée sur les escaliers de la maison, sa sœur Grete, morte dans la cave. Dès lors, Johanna n'a plus qu'un but : emmener sa mère loin de cette ville martyr et tenter de lui faire retrouver la raison. Elles partent sur les routes de l'est sans savoir ce qui les attend... Roman écrit en 1979 et qui reçut le grand prix de l'Académie française, la même année .

 

Dresde : ville à l'est du territoire allemand, capitale de la Saxe, limitrophe de la Tchéquie( Prague) et de la Pologne. Joyau culturel, architectural(baroque), elle porta et porte le nom de Florence de l'Elbe. Elle fut bombardée par les anglo-américains du 13 au 5 Février 1945. Il tomba sur la ville plus de 650000 bombes incendiaires et explosives. Nombre de monuments furent détruits mais reconstruits après la guerre sous le régime communiste( RDA) puis lors de la réunification de l' Allemagne. Elle se vit restituée ses œuvres d'art par la Russie soviétique dans les années 1950. photo de la ville de  Dresde.

.

Les couleurs du ghetto d' Aline Sax : Septembre 1939, les nazis décident de séparer Varsovie(Pologne) en deux zones, ce grand déménagement de population entraînera la création du ghetto, ville dans la ville, ou se retrouveront les juifs de Varsovie et des campagnes environnantes. Bien sûr, cet enfermement provoque restrictions des libertés, mais aussi alimentaires. Malnutrition et maladies entraînent la mort, cette dernière ne semble pas assez rapide aux yeux des nazis qui décident de déporter les juifs du ghetto dans des camps de concentration. Mais certains juifs décident de résister même si ces derniers savent que la partie est inégale, c'est l'insurrection du 19 Avril 1943, la population active se soulève contre les nazis. Notre héros Misja est un de ces résistants et nous raconte sa vie au ghetto, sa lutte quotidienne pour survivre.

 

Ghetto : Lieu où une minorité vit séparée du reste de la société et est étroitement surveillée. Le premier ghetto fut celui de Venise en 1516 et concernait les juifs d'Espagne.

 

L'homme qui a séduit le soleil de J.Côme Noguès : Gabriel est un jeune garçon pauvre qui tente de gagner quelques sous afin de pouvoir « vivre » dans la masure de la « mère Catoche ». Son gagne pain : donner la réplique à Beppino dans le quartier du pont neuf à Paris. L'adolescent, lors d'une scénette se fait remarquer par Monsieur Molière qui l'engage comme moucheur de chandelles dans sa troupe. Gabriel quitte les bas quartiers et découvre dès lors la vie d'une compagnie de théâtre ainsi que les grands de ce monde qui octroient à ces derniers de quoi vivre comme le sieur Fouquet et le roi Louis XIV.

 

Fouquet : Nicolas de son prénom, né le 27 Janvier à Paris, noble de lignée de parlementaires fortunés. Intelligent, audacieux, il monte rapidement « l'ascenseur social » pour se retrouver surintendant (ministre des finances) du roi Louis XIV et se faire des ennemis comme Colbert.

Le 17 Août 1661, il reçoit en « grande pompe » Louis IV et la cour dans sa nouvelle demeure : le château de Vaux le vicomte. Le roi mortifié par la richesse et le luxe étalés, poussé par Colbert en sous main, le fait arrêter par le capitaine des Mousquetaires d' Artagnan le 5 Septembre 1661. Condamné, le roi le fait interner au château de Pignerol ou il mourra en 1680.

 

Un poids sur le cœur de Yaël Hassan : Marjorie est une jeune adolescente qui tente d'être invisible aux yeux de ses camarades de classe ; invisible par des notes moyennes alors qu'elle est excellente ; invisible par son comportement, elle demeure » la grosse » malgré ses efforts jusqu'au jour ou arrive en classe une nouvelle : Jo. Cette dernière est aussi maigre qu'elle est grosse mais malgré les quolibets, celle ci fustige les moqueurs et a du répondant ; tout ce qui manque à Marjorie. Jo va lui apprendre à ne plus être victime et à aimer ce corps malmené par les régimes, les humiliations. C'est dès lors la renaissance de Marjorie et l'amitié qui prennent le relais.

 

L'enfer au collège d'Arthur Ténor : Gaspard fait sa rentrée dans son nouveau collège, de son nouveau quartier, de sa nouvelle ville. Il espère se faire de nouveaux amis mais c'est tout le contraire qui se passe. Anthony, un élève de sa classe a décidé d'en faire son souffre douleur. Brimades, humiliation, coups pleuvent sur Gaspard qui n'en peut plus et commet l'irréparable : la tentative de suicide. Un livre pour les jeunes lecteurs du collège sur la cruauté entre enfants, sur la violence qui peut s'exercer sur certains enfants au sein du système scolaire et en dehors.

Et pour finir un roman plus gai, son titre : Vue sur mer de Jo Hoestlandt : Romuald est un jeune garçon d'un quartier populaire, d'une ville du Sud. Les étés se passent en bas des immeubles collectifs. Le secours populaire propose à sa mère de l'envoyer passer des vacances au bord de la mer pour une quinzaine de jours. D'abord réticente, sa mère accepte. Romuald part chez un vieux couple espiègle et taquin, découvre un autre lieu, une autre façon de vivre, un autre milieu social. Un récit tendre et qui fleure bon les vacances.