Un métier de la presse: journaliste

Par MARIE-CHRISTINE BRUYAS, publié le samedi 10 avril 2021 11:19 - Mis à jour le samedi 10 avril 2021 11:23
photo journaliste.jpg

Un métier de la presse : Le journaliste

Nous avons évoqué cette semaine les actions pédagogiques menées au collège avec des classes de 6 -5- 4ièmes ; une bibliographie sur les livres de fiction et documentaires vous fut fournie ainsi que les résumés de quelques romans susceptibles de vous plaire. Aujourd'hui, nous allons nous attacher à vous présenter un métier de la presse: celui de journaliste.

La ou le journaliste : Ce métier a de multiples facettes, le journaliste peut être généraliste ou peut tout aussi bien être journaliste sportif, scientifique, politique mais il n'en demeure pas moins que deux points forts émergent.

Le premier concerne l'information, le journaliste doit avant tout se documenter, être sûr de sa source, recouper l'information donnée avant de la divulguer.

Le second point concerne la diffusion de celle ci, le journaliste se doit d'être clair, il doit donc rédiger un texte simple, bien construit et compréhensible de beaucoup. Il doit capter son public. Ce texte apparaîtra dans un quotidien, une revue, sur internet ou tout simplement lu à la radio ou à la télévision .

 

Les compétences requises pour ce métier sont nombreuses, tout d'abord :

*savoir écrire, avoir une belle plume

*posséder une excellente expression orale

*être particulièrement cultivé ( bonnes bases de culture générale )

*être à l'aise avec au moins une langue étrangère

*être bon avec l'outil informatique( internet, logiciels, moteurs de recherche )

*être très très disponible et très réactif, se rendre par exemple immédiatement sur le lieu du fait divers qui vient de tomber à la rédaction

*être très à l'aise dans les rapports avec les autres, avoir un bon relationnel

Ou travaille t il ? Quels sont ses horaires ?

Le plus souvent dans un bureau, au sein d'une rédaction télévisée ou écrite.

Quelquefois sur les événements marquants( guerres, révolutions, conflits) mais ces journalistes sont peu nombreux.

Le journaliste pourra travailler  en local :

*pour une région( ex : le Dauphiné, la Montagne)

* un département

* une ville( voir le Gessien pour le pays de Gex)

mais aussi à l'international( le Monde, le Herald tribune).

maître mot : pas d'horaire, le journaliste peut être appelé en pleine nuit, le week end, les jours fériés, de plus si c'est un journaliste de matinale, il devra se lever très tôt. Gros dormeurs et «  lèves tard », ce métier n'est pas pour vous ou alors, il faudra changer les habitudes.

 

Etudes, salaire, marché du travail :

Il n'y a pas de diplôme exigé pour être journaliste mais les prétendants journalistes sortent souvent d'écoles prestigieuses( ESJ Lille, CFG Paris, IJBA de Bordeaux), ils intègrent souvent des IEP( instituts d'études politiques).

Études :

*Bac plus 2 : IUT avec le DUT d'information communication option journalisme mais la sélection est forte, elle se fait sur dossier, concours et entretien.

*Bac plus 3 : licence professionnelle mention «  métiers de l'information » très appréciée par le milieu car déjà une préformation avec des stages en entreprise .

*La licence information communication en 3 ans après le bac.

*Bac plus 5 : il s'agit de masters universitaires, de diplômes de grandes écoles de journalisme.

Ces études de journalisme mènent à des postes de : journalistes de presse écrite mais aussi de radio, de reporter d'images, de journaliste web mais vous ouvrent aussi les portes pour : maquettiste de presse, photographe de presse, rédacteur en presse écrite ou secrétaire.

Salaire :

La plupart des journalistes commencent avec l'équivalent du SMIC, selon leurs compétences et leurs notoriétés mais aussi les types d 'employeurs, ces sommes peuvent évoluées et être conséquentes mais la plupart atteignent un salaire de 2100 euros brut par mois.

Marché du travail :

Ils commencent souvent au sein des rédactions comme pigiste, puis évoluent vers des cdd ou des cdi. Ils travaillent souvent dans la presse écrite.

A noter que beaucoup de journalistes travaillent en free lance, en indépendant, ils doivent être polyvalents.

 

Qu'est ce qu'un pigiste ?

 

Le pigiste est un journaliste payé à la tâche, t ce qui veut dire qu'il est payé au nombre de pages qu'il propose à un rédacteur s'il s'agit d'un journaliste de presse écrite et à la photo, s'il s'agit d'un reporter photographe. Le prix d'un feuillet dans la presse parisienne est de 65 euros. C'est le plus souvent un journaliste débutant. Il peut être spécialisé dans un domaine ou polyvalent Il peut travailler pour plusieurs médias : quotidiens, télévision, radio, web. Le pigiste a une situation plus que précaire dans le monde de la presse.

Je vous souhaite à tous, d'excellentes vacances de Printemps.